Articles

Affichage des articles du octobre, 2016

Sujet du Mercredi 2/11 : Hollywood a-t-il influencé le cinéma mondial ?

Hollywood a-t-il influencé le cinéma mondial ?   

Le cinéma comme le théâtre ou le roman repose sur une convention artistique très large, puisqu'il repose normalement sur une liberté la plus total en nous comptant une histoire inventé. Il fait appel donc aux besoins de l'être humain de se distraire et une curiosité raisonnable crédible. Les évènements et les personnages seront imaginaires mais ne doivent pas pour autant être irréels pour que la fiction fonctionne. Il est donc nécessaire que le spectateur puisse adhérer à l'histoire en donnant une impression de réalité.
Sachant que le cinéma est un art très cher dans sa réalisation et qu'il reste très majoritairement sanctionner par le marché et donc le succès public, il devient utile d'étudier comment la majorité des films sont écrits. Quels sont les règles et les ficelles de la narration que l'on va pouvoir dégager dans une discipline qui existe depuis un peu plus d'un siècle ? Peut-on craindre une vulg…

DU NOUVEAU DANS LES SCIENCES DE L'HOMME.

Image
« Nous sommes intelligents parce que nous sommes des êtres sociaux »
source : http://www.investigaction.net/24833/
20 Oct 2016 / 

Sujet du JEUDI 27/10 : La philosophie peut-elle conduire à dieu ?

ATTENTION LE CAFE PHILO NE          SE TIENDRA PAS MERCREDI MAIS JEUDI !
              La philosophie peut-elle conduire à dieu ?
Le monde physique a pu d'abord inspirer à l'humain de la terreur. Cependant la nature, lui assure aussi son existence. Comment ne ressentirait-il donc pas à l'égard des dieux, pour leurs bienfaits, de la reconnaissance et de l'ardeur?  Mais Dieu évoque un besoin tout autre qu’une explication des réalités du monde. Il se réfère au besoin de transcendance, à notre constat de l’imperfection de notre capacité de compréhension, à l’évidence de notre finitude face à l’infini.
Dieu peut être considéré du point de vue des religions supposées révéler l’homme à lui-même, et de celui de la philosophie, où l'humain, ne s'aidant que de sa propre raison, fait effort pour dégager l'idée de Dieu. 
Tandis que les religions polythéistes de l'Antiquité s'arrêtent  à la divinisation des causes secondes de la nature , la philosophie, dès son …

Marylène Patou-Mathis - Préhistoire de la violence et de la guerre

Image

Sujet de Merc. 19/10/2016 : Faut-il préférer l'injustice au désordre ?

FAUT-IL PRÉFÉRER L'INJUSTICE AU DÉSORDRE ?

Le sujet paraît acculer à un choix peu ouvert, qui plonge la réflexion dans le registre du négatif et d’une humanité défectueuse : il y aurait nécessité de choisir entre deux maux, injustice et désordre, pour déterminer le moins pire. Aucun des deux ne peut être voulu pour lui-même, dans aucune société : aucun n’est fin en soi, aucun ne peut être converti en norme absolue. Il faudrait, en cherchant quels arguments l’emportent pour se résoudre, se résigner à privilégier injustice ou désordre à défaut de concilier les valeurs d’ordre et de justice. La question concerne au premier chef les responsables politiques, chargés de veiller à la fois au maintien de l’ordre public et à la garantie de la justice. Dans le cadre d’un État de droit, un des enjeux majeurs de l’exercice du pouvoir est de répondre à cette double mission combinée. Comment arbitrer en cas de conflit ? Quelle doit être la priorité ? Sous l’angl…

Sujet du Mercredi 12/010/2016 : LE MONDE EST-IL FAIT POUR NOUS ?

LE  MONDE  EST-IL  FAIT  POUR  NOUS ?
Pour démontrer l'inanité d'une telle illusion ne faut-il pas en revenir à la démarche de la science et de la philosophie ? Comme il y a 26 siècles chez les Grecs et 500 ans à la Renaissance. Le matraquage actuel de beaux et merveilleux documentaires télévisuels d'astronomie étatsuniens est captivant (on en est captif, quitte à s'informer !), mais pose problème pour cette même raison. La construction auprès du public d'une croyance émerveillée, faisant l'impasse sur la nécessaire adéquation réciproque entre faits avérés et théorie scientifique, nous conduit à une religion nouvelle du « réglage fin du monde à l'origine » qui aurait fait apparaître la vie à l'image de cette intention première, que ses promoteurs se gardent bien de dévoiler pour ce qu'elle est. Seule la connaissance du réel, celle des faits et de la théorie combinés, nous permettra de dévoiler le pot aux roses qui, dans le mouvement des passions et …