Sujet du Merc. 14/06/2017 : CONVAINCRE OU COMPRENDRE (?)



                                          CONVAINCRE OU COMPRENDRE (?) 


   Problématiques possibles

- Qu'est-ce qui peut faire que dans certaines situations, nous cherchons plus à convaincre qu'à comprendre l'autre ?
- Qu'est-ce qui peut faire qu'une discussion (où chacun donne son avis, échange sans nécessairement chercher à convaincre) se transforme en débat (où chaque partie ne cherche que la "capitulation" de l'autre) ?

Difficultés
 - Comme nous en avons effleuré le sujet lors de l'avant-dernière rencontre, l'idée de se comprendre totalement grâce à la langue peut être illusoire* (et je reprendrai cette citation aux multiples paternités – Bernard WERBER, L'encyclopédie du savoir relatif et absolu pour ma part :)

"Entre
Ce que je pense
Ce que je veux dire
Ce que je crois dire
Ce que je dis

Ce que vous avez envie d'entendre
Ce que vous croyez entendre
Ce que vous entendez
Ce que vous avez envie de comprendre

Ce que vous croyez comprendre
Ce que vous comprenez
Il y a dix possibilités qu'on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même..."

* D'abord, l'idée en elle-même que ce serait possible ? ; ensuite, l' "impression" ou la "certitude" d'avoir compris la personne en face... et qui peut être erronée.

           
-  Sur le long terme, il peut y avoir une sensation de perte de temps :
Expliquer à une personne novice dans un domaine, une notion avancée de celui-ci peut être très long, puisque cela nécessite d'avoir connaissance de notions intermédiaires essentielles – qu'il va donc falloir expliquer ; qui amène d'autres notions essentielles à expliquer, etc.

= On n'explique pas en 1 ou 2H, une chose qui met des années de pratique / théorie à être cernée.
(Le contexte ; l'image mentale ("mind map"), peuvent se rapporter à ça.)  [Contre-exemple (mais risques – inexactitude, simplifications extrêmes, etc.) de la vulgarisation]

- Du point de vue inverse : il est compliqué (probablement impossible) d'être renseigné sur tous les sujets ;
- Y a-t-il alors malgré tout quelque légitimité de parler de ceux méconnus ?
- Dans quel(s) but(s) ? (Mise en opposition des idées de biens commun/personnel ; ...)

- Beaucoup d'entre nous ("génération Internet" peut-être plus ?) ont du mal à prendre le temps – d'apprendre, se renseigner, etc. : besoin d'immédiateté (réponses, plaisir –
cf facilités des jeux vidéos/films aujourd'hui – , ...)
- (// ou =) Progrès, rapidité de "la société"


  Que peut-on y gagner ?

Comprendre- les uns vis-à-vis des autres ;
Mais aussi nous-mêmes, (à travers) nos propres (ré)actions, émotions.
-  S'enrichir de ce qu'on peut réellement comprendre ; ne pas s'arrêter à des idées reçues, préjugés...
- Essayer de comprendre/connaître nos avis, décisions, en les confrontant aux autres ;
Les/nous faire évoluer.


  Let's debate! (?...)

Commentaires